Pour protéger les produits agro-alimentaires européens dont l’excellence qualitative et organoleptique est liée à leur terroir, les appellations AOP et IGP, fleurons d’une production inégalable, ont vu le jour ont vu le jour en 1992.
Les AOP (Appellation d’origine protégée) et IGP (Indication Géographique Protégée), établis par la Communauté européenne, protègent les produits agricoles ou alimentaires dont les caractéristiques qualitatives dépendent essentiellement ou exclusivement du milieu géographique.
Par milieu géographique, on entend la somme de tous les facteurs naturels et humains, y compris donc les techniques de production et de transformation, qui rendent le produit unique et inimitable.
Il s’agit de produits d’excellence, fruit de l’application de règles de production rigoureuses définies par un cahier des charges dont le respect est contrôlé en permanence par des organismes indépendants aux fins de la certification des normes.

Chaque aspect de la chaine de production est défini et des contrôles sont effectués de la vérification de la matière première utilisée jusqu’à la protection contre les contrefaçons, ce qui garantit pleinement la qualité finale des produits.

Les deux labels AOP et IGP, bénéficient d’une protection par les institutions européennes et nationales, assortie d’un strict respect des règles de production, en garantissant aux consommateurs la qualité des produits certifiés par rapport à l’ensemble du cycle de production et de commercialisation.

Carte Europe AOP / IGP :
« Europe des AOP et IGP »

Carte des AOP françaises :
« Carte France AOP 2019 »

AOP – Appellation d’Origine Protégée

Pour qu’un produit soit reconnu en AOP, il est obligatoire que toutes les étapes de la production, de la transformation et de l’élaboration aient lieu dans une zone géographique déterminée et que toutes les strictes règles de production établies dans le cahier des charges de production soient respectées.

L’AOP, c’est un produit
Seul un produit ayant des caractéristiques spécifiques et une certaine notoriété peut obtenir une appellation d’origine protégée. Chaque produit en AOP est unique.

L’AOP, c’est un terroir
Les spécificités d’un produit en AOC sont liées, en partie, à son terroir. C’est pourquoi, une zone géographique est strictement définie et réglementée. Cette zone correspond à des spécificités climatiques et géologiques qui caractérisent le produit.

L’AOP, c’est un savoir-faire
Le facteur humain, de par son expérience, son savoir-faire, son implication (…), a permis au produit de devenir ce qu’il est et leur permet de se développer.

Ce savoir-faire, acquis au fil des expériences et des échanges est retranscrit (dans ses grandes lignes) dans le dossier de l’AOC et dans le décret qui établit l’appellation.

Du champ à la bouteille des règles spécifiques à chaque AOP encadrent la production et la transformation du produit oléicole AOP : variété, type de plantation, conduite du verger, date de récolte, …

Le cahier des charges est établi pour chaque appellation en fonction des caractéristiques du produit.

Au niveau européen, 107 huiles d’olive et 17 olives (chiffres 2018) sont reconnues en AOP dont 42 huiles d’olives et 5 olives en Italie, 31 huiles d’olives et 1 olive en Espagne, 19 huiles d’olive et 5 olives en Grèce, 6 huiles d’olive au Portugal, une huile d’olive en Slovénie et une en Croatie.

En France, sept huiles d’olive sont reconnues en AOP :

  • AOP Huile d’olive Nyons
  • AOP Huile d’olive de la vallée des Beaux-de-Provence
  • AOP Huile d’olive d’Aix en Provence
  • AOP Huile d’olive de Nîmes
  • AOP Huile d’olive de Nice
  • AOP Huile d’olive de Corse
  • AOP Huile d’olive de Haute Provence

Et une AOP est en cours d’attribution pour l’AOC Provence

La France compte également 6 olives en AOP.

IGP – Indication Géographique Protégée

Alors que l’AOP s’applique à des productions dont l’ensemble du cycle de production, de la matière première au produit fini, est certifié à l’intérieur d’une aire géographique délimitée (et donc non reproductible en dehors de celle-ci) en revanche, la reconnaissance IGP est le label de qualité européen attribué aux produits agricoles ou alimentaires pour lesquels au moins une étape du processus de production présente un lien indissoluble avec l’aire géographique de référence spécifique. Ce lien est spécifique à chaque produit, chaque cahier des charges est donc unique.

Là encore, les producteurs doivent se conformer à l’ensemble des règles établies par le cahier des charges, et sont soumis en permanence à un organisme indépendant de contrôle qui veille au respect de tous les aspects de la chaîne de production.

Bio

Le terme « Agriculture Biologique » désigne une méthode de culture qui autorise uniquement l’utilisation de substances naturelles en excluant l’utilisation de substances de synthèse chimique (engrais, herbicides, insecticides). L’agriculture biologique est un modèle de production qui évite la surexploitation des ressources naturelles, notamment du sol, de l’eau et de l’air, en utilisant ces ressources dans un modèle de développement durable.

HUILES D’OLIVE EXTRA VIERGES AOP ET IGP EN EUROPE